La vie et rien d'autre

Tome 2


9 Commentaires

A ma sauce…

Longtemps, j’ai fait des sauces froides simples, la plupart du temps des variations autour de la vinaigrette…

Et puis, je suis tombée amoureuse des noms, comme souvent chez moi, et c’est ainsi que la sauce hollandaise, la sauce mousseline et la mayonnaise, qui sont soeurs, ont commencé à avoir mes faveurs…

Alors voilà, si la sauce hollandaise pour quatre personnes, c’est un oeuf, 1 cuillère à soupe de moutarde forte, 1 dl 1/2 d’huile de maïs et 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin, la mousseline, c’est la même chose… avec trois cuilllères à soupe de crème fraîche en plus (on peut mettre aussi du lait, mais c’est moins fin)…

Et que vient faire la mayonnaise là-dedans me demanderez-vous ? Et bien la mayonnaise, ce sont les mêmes ingrédients bien que dans des proportions différentes (BEAUCOUP PLUS D’HUILE !) avec un temps de fouettage beaucoup plus long. Quand on a fait la sienne, on se demande longtemps comment on a pu en acheter de la-toute-faite !

 La hollandaise à ma préférence sur les poissons et les légumes vapeur tandis que la mousseline accompagne à merveille les asperges blanches, mises en bocaux par ma grand-mère ; avec un peu d’audace, on peut oser la petite note à l’orange en plus ; et elle peut se servir tiède parfois.
Quant à la mayonnaise, je l’ai aimée en accompagnement de l’aïoli dégusté à Aix-en-Provence l’été dernier, elle est aussi celle qui accompagne ma salade de pommes de terre aux herbes l’été, mais je suis une fille de l’Ouest et ma mayo est la meilleure amie des langoustines fraîchement cuites…

4754163_blog

 

Et vous pour quelle sauce froide vous pourléchez-vous ?

 Creative Commons License