La vie et rien d'autre

Tome 2


16 Commentaires

Lever de rideau

Bientôt c’est Noël, au moins dans nos contrées car on a tendance à oublier qu’il est des pays qui ne le fêtent pas.

C’est choisir et pas seulement acheter un cadeau, en espérant qu’il sera au plus près du plaisir de celui qui le recevra. Je note des idées tout au long de l’année, et je commence ma tournée tout doucement dès le mois de novembre pour que ce ne soit pas un pensum mais des pensées dédiées…

C’est la neige aussi… et cette année semble bien partie pour nous faire le décor blanc de rigueur.

Noël pour moi, c’est celui une année sur deux fêté dans la grande famille, où Bonne-Maman réunit ses petits-enfants et arrières-petits-enfants autour de la crèche et leur raconte l’histoire de ce bébé; et c’est le même auditoire qui entre par ordre d’âge le matin du 25 décembre dans la salle où le Père Noël a oeuvré. Cette année nous devrions être une soixantaine…

C’est le sapin de Noël décoré, étape chez nous toujours un peu tardive pour le faire durer jusqu’à la nouvelle année de façon à en profiter. Le soir, avant d’aller se coucher, lumières éteintes, nous contemplons quelques instants le scintillement de la guirlande, et la douce lumière des bougies installées. Il faut laisser la magie infuser…

DSC_0276

C’est la messe de minuit, nocturne, brillante, apaisante .

C’est, quand mes fils l’attendaient encore, mettre au pied du sapin, le verre de lait pour le Père Noël et la carotte pour son renne ; c’est comme cela que, longtemps la veille de Noël, j’ai dormi comme un bébé et étais tout à fait aimable pour ouvrir mes paquets…

Ce sont les petits plats dans les grands et quelques traditions délectables : foie gras, huitres, saumon, dinde, oie ou poularde, champagne et vins fins, petits fours, chocolatS, bûche…

C’est se mettre sur son 31.

C’est l’excitation des cadeaux, les cris émerveillés, les papiers froissés, les sourires étonnés et les mercis discrets aux Pères Noël délégués…

 

Et puisque nous parlons de cadeaux… le 28 décembre sera le jour anniversaire de mon premier billet. Outre le goût d’écrire avec lequel j’ai renoué, j’ai eu le plaisir, durant cette première année, d’approcher par écran interposé, de belles personnes qui sont autant de bienfaits journaliers. Je suis touchée de votre présence, loquace ou silencieuse, et je vous remercie profondément de votre confiance.

Je vous souhaite, à tous et toutes, un Noël enchanteur, qu’il soit encore plus concentré que celui que vous avez souhaité…

 

Creative Commons License

 

 

 

Publicités