La vie et rien d'autre

Tome 2


7 Commentaires

Enfin l’automne !

Le jardinier, remis en partie de ses blessures, a fait un feu de joie des pieds de tomates et des branches suite aux nombreuses tailles automnales effectuées dans le jardin.

Il me reste le lilas à étêter et les fruits momifiés à oter.

On a oublié de récolter une bonotte de Noirmoutier ! Heureusement, ça se recycle aisément d’une année sur l’autre…

Le chat a profité du dernier soleil du week-end dernier : cherchez le chat et vous trouverez la chaleur !

Des constructions-maison ont poussé dans les arbres : nous attendons nos co-locataires saisonniers !

Un dernier week-end d’été où repas sur la terrasse, grillades au barbecue et bains de soleil nous ont fait croire que c’était le début du mois de juin. Et puis, quelques nuits bien froides sans doute, et les feuilles sont tombées si subitement qu’on s’est souvenu que c’était l’automne ! 

Clic, clic

Récemment mis à jour1

 

Mais de jolies fleurs sauvages font de la résistance !     

Et aujourd’hui, j’ai mis un pull, un pantalon et des chaussettes, notre chauffage ne veut pas démarrer…

Publicités


7 Commentaires

Août : en vrac

Tomates de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les tailles, pommes rouges comme celles de la sorcière de Blanche-Neige, coings attendant roti de veau et bleu de bresse, piafs au bain, fraises remontantes, raisin blanc, raison noir justes à point, cabane en cours de rénovation, gazon reverdi le temps d’un été pourri, Pierre de Ronsard qui veut faire la rentrée des classes, jolies cabanes pour invités-surprise, jardinier en vrac après une très, très mauvaise chute de vélo…

 

Récemment mis à jour

C’est ainsi qu’un matin de cette semaine alors que l’aube n’avait pas encore chassé l’obscurité, je me suis retrouvée avec ma lampe frontale au fond de la mine, euh non du potager, à prélever avec amour le basilic pour parfumer les tranches de tomates-mozarella de M. Today, qui de fait se trouve handicapé du bras droit et de la jambe du même côté. Je suis le 8ème nain, le jardinier. 

C’est ainsi que le jardin est prié de continuer à pousser tout seul car je ne pourrai être au four et au jardin, mais faisons confiance à la nature pour se débrouiller !


6 Commentaires

Juillet : vers la pêche miraculeuse

 

Des pommes, des poires, des prunes, des coings et du raisin en devenir…. Des tomates aussi. Moins de plaisir pour les yeux, presque toutes les fleurs sont fanées, mais plein de promesses gustatives pour notre retour de vacances…

 

Nous avons mis Pif, Paf et Pof dans le bac de récupération des eaux pluviales : j’ai écrit à ma petite soeur de faire attention quand elle puisera l’eau pour arroser les tomates… !

 

Notre voisin bienveillant les arrosera aussi, les mangera et nous gardera le surplus bien au frais au cellier pour attendre notre retour. Nous avons cependant manger nos premières tomates-cerises goûteuses et nos premières noires de Crimée, douces et parfumées. Plus tard, les coeurs de boeuf en salade ou farcies feront notre délice !

 

Récemment mis à jour-1 Photos faites par M. Today alors que l’orage menaçait et que je craignais de ne pas être rentrée à temps.
Cliquez si vous voulez voir de plus près !

 

Le temps hésite, doux et humide, tantôt brouillasseux, tantôt ensoleillé, mais pas très franc du soleil, hélas… Là où nous allons, l’océan est trop loin pour que le rythme des marées influence le temps, et j’espère bien pouvoir me chauffer la peau et faire le plein de lumière : SOLEIL !

 

 Creative Commons License