La vie et rien d'autre

Tome 2


15 Commentaires

Les mains dans les cheveux

J’aime me laver les cheveux, j’aime aussi me faire laver les cheveux chez le coiffeur, surtout quand il y a un petit massage du cuir chevelu à la clef… D’ailleurs, à l’origine, shampooing ou shampoing (Moi, je le préfère avec deux o) vient de l’anglais shampoo qui veut dire masser, à moins que cela ne soit ici de l’hindi, champô qui veut dire à la fois masser et presser… Car j’aime aussi me faire tordre et sécher les cheveux sous une serviette qui sent bon le blanc…

De 20 à 40 ans, j’ai rarement été chez le coiffeur : cela m’impatientait et j’étais toujours déprimée de voir ma tête pendant et après l’opération… Puis mes cheveux blancs sont arrivés que j’ai consciencieusement arrachés au début, jusqu’à être submergée par le nombre, et ai alors décidé de me faire teindre. Je vous rassure chez moi point de folie : j’ai du répéter deux ou trois fois à ma coiffeuse que je voulais MA MÊME COULEUR D’ORIGINE. La première fois, c’était un peu foncé, mais aucun dégât à déplorer… Evidemment, quand on a goûté au « plus-de-cheveux-blancs », ensuite on a un peu de mal à les voir reprendre le dessus.

C’est pourquoi, demain soir je vais devoir consacrer un heure et demie à cette opération de colorisation… Heureusement, j’ai du retard dans mes lectures de Elle, Gala et Paris Match, et pendant que je contemplerai les glamour chevelures de Julia Roberts et Jennifer Aniston, j’oublierai de me regarder dans la glace !

Mais j’en reviens à mon sujet principal. J’ai le phantasme du shampooing à la Robert Redford. Vous savez celui qu’il fait à Karen-Blixen-Meryl-Streep. 

Je suis tout à fait fascinée par les mains de Denys Finch Hatton et en oublie qu’il raconte Le dit du vieux marin… Et Karen Blixen semble apprécier…

Je suis tout à fait fascinée et je sussure shampooing à mon oreille, mais en anglais le mot est encore plus doux, duveteux, mousseux comme un bon shampoooo… Et il m’arrive encore de champouigner avec délice et vivacité les cheveux épais de mon fils cadet, en lui frottant les oreilles au passage, au propre et parfois au figuré…

  Creative Commons License

 

Publicités