La vie et rien d'autre

Tome 2


18 Commentaires

Un petit caillou

Plus on acquiert de l’expérience professionnelle, plus on est confronté à sa propre impuissance face à certaines situations. Il y a plein de choses qu’on ne peut pas changer et j’entends de plus en plus autour de moi, des propos emplis de désillusions tels que  » ça ne sert à rien « ,  » ce n’est pas nous qui décidons… « , etc.

Et moi je suis encore une grande gamine, qui n’a pas encore envie de renoncer à ses illusions, ce qui ne m’empêche pas d’être très lucide. Mais tout simplement, je n’aime pas baisser les bras, et surtout je déteste qu’on m’impose des choses et qu’on me donne des ordres. En bref, je n’aime pas obéir. Si bien que même pour des demandes anodines, j’aime qu’on m’explique et qu’on y mette les formes !

Je crois que quand on a décidé d’abandonner, qu’on laisse le soin à d’autres de se battre pour nous, c’est un peu le début de la fin ! Il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes causes à défendre pour apporter sa pierre à un édifice. Je crois même qu’il est plus facile de se donner de modestes buts plutôt que d’ambitieux desseins !                                                                                                                                         

Un exemple me vient à l’esprit tandis que je vous écris. Est-il bien raisonnable, par exemple, d’attendre des actions d’envergure de la part des politiciens en matière de lutte contre la pollution ? Moi, je n’y crois plus. Je pense que c’est à nous de : faire notre propre compost, trier nos déchets, utiliser le plus possible les transports en commun et son vélo, manger locavore et bio, se tenir au courant de ce qui va à l’encontre de l’environnement, réparer ou donner avant d’acheter et jeter, apprendre à vos enfants à éteindre les lumières et autres témoins lumineux…

4718553_blog

Une goutte dans la mer, certes, mais on dit que les petites rivières font les grands fleuves… Trop de cynisme pourrait nous faire croire que nous sommes privés de notre pouvoir d’action. Et trop d’âge pourrait nous faire oublier que nous travaillons aussi pour le futur…

Et plutôt que sur sa capacité à agir, il faut se concentrer sur nos moyens de réussir !

 

   Creative Commons License   

Publicités