La vie et rien d'autre

Tome 3

Enfin l’automne !

7 Commentaires

Le jardinier, remis en partie de ses blessures, a fait un feu de joie des pieds de tomates et des branches suite aux nombreuses tailles automnales effectuées dans le jardin.

Il me reste le lilas à étêter et les fruits momifiés à oter.

On a oublié de récolter une bonotte de Noirmoutier ! Heureusement, ça se recycle aisément d’une année sur l’autre…

Le chat a profité du dernier soleil du week-end dernier : cherchez le chat et vous trouverez la chaleur !

Des constructions-maison ont poussé dans les arbres : nous attendons nos co-locataires saisonniers !

Un dernier week-end d’été où repas sur la terrasse, grillades au barbecue et bains de soleil nous ont fait croire que c’était le début du mois de juin. Et puis, quelques nuits bien froides sans doute, et les feuilles sont tombées si subitement qu’on s’est souvenu que c’était l’automne ! 

Clic, clic

Récemment mis à jour1

 

Mais de jolies fleurs sauvages font de la résistance !     

Et aujourd’hui, j’ai mis un pull, un pantalon et des chaussettes, notre chauffage ne veut pas démarrer…

7 réflexions sur “Enfin l’automne !

  1. oui, il nous a vraiment pris par surprise cet automne !

  2. Ravie que le jardinier se porte mieux !
    Pour le chauffage, moi, c’est toujours au dernier moment, même si je suis frileuse… Je ne me sens pas bien quand il y a du chauffage, j’étouffe vite et j’ai les mains qui gonflent ! Dans notre chambre sous les toits, l’hiver, il fait 16…

  3. On remet tout juste les chaussettes à Paris aussi !!

  4. tu allumes deja le chauffage ? il doit faire bien froid alors ! on se plaint à Toulouse mais en fait … ça doit pas etre l’horreur, le jogging epais et les chausettes + le nouveau plaid m’ont suffit ! hihihi bonne semaine fraiche alors !
    zoe

  5. Le Chat ici, vit sur le…bac à compost!

  6. ton chauffage fait de la résistance, je le comprends: autant de mal que lui à passer en mode automnal!

  7. « Le chat a profité du dernier soleil du week-end dernier : cherchez le chat et vous trouverez la chaleur ! »
    Pierre Desproges disait également du chat que quand il n’était plus sur mémé, c’est qu’elle était froide.