La vie et rien d'autre

Tome 2


7 Commentaires

Petites pousses de printemps

Ce printemps, j’ai lu de tout… Du très sérieux voire austère au distrayant… Pour vous donner envie, ou pas, j’ai entrepris d’ajouter la première phrase de chacun de ces ouvrages. Alors aurez-vous envie de lire…

2892028_blog

Des bulles d’abord :

Montagne magique, Jirô Taniguchi. Belle et délicate histoire où tout se comprend et se ressent sans se dire…
 » J’ai grandi à Tottori, une ville fondée au Moyen-Age autour d’un château. « 

Tout seul, Chabouté, éditions vents d’Ouest. Beaucoup d’images immobiles, peu de textes : l’histoire est à vous : une merveille de finesse et d’humanité.
 » Imagination n.f. Faculté qu’a l’être humain de se représenter par l’esprit des objets, des faits iréels ou perçus. Faculté d’inventer, de créer, de concevoir. « 

Puis :

La compagnie des menteurs de Karen Maitland, c’est la peste au XIVème siècle, mais il semblerait que la vraie maladie soit celle qui ronge les coeurs…
 » C’est donc entendu, nous l’enterrerons vivante avec la bride de fer. « 

Ce que l’art nous empêche de voir, Darian Leader. Pourquoi les Parisiens et les touristes se sont déplacés pour voir l’emplacement vide de  » La Joconde  » qui venait d’être volée… Oui, pourquoi ?
 » Le matin du 21 août 1911, un homme frêle, vêtu d’une blouse de travail blanche, se glissa hors du Louvre par une des entrées latérales et disparut rapidement dans la foule de la rue de Rivoli. « 

La malédiction d’Edgar, Marc Dugain. Très bien documenté, très bien écrit tout comme La chambre des officiers ou quand l’Histoire est un roman. 
 » Ce matin-là, New York avait revêtu son uniforme des mauvais jours « .

Les chaussures italiennes, Henning Mankell « . Par un auteur de polar, une belle histoire mais qui n’est pas un polar mais où la vie est elle aussi pleine de suspens jusqu’au bout.
 » Je me sens toujours plus seul quand il fait froid « .

Cuisine et correspondance Andrea Israel et Nancy Garfinkel. Amitié épistolaire entremélée de recettes : les deux sont une affaire de goût, n’est-ce pas ? Histoire trop artificielle à mon avis et recettes qui ne donnent pas réellement envie de se mettre en cuisine.
 » Chère Lily, cela fait plus de mille fois que je commence une lettre comme celle-ci. »

Les séries télévisées : l’avenir du cinéma ? , Jean-Pierre Ezquénazi. Un jour, je vous parlerai de quelques séries qui ont toute mon admiration ; en attendant, vous pouvez lire cette analyse fouillée mais abordable de ce qui fait la qualité des séries américaines.
 » Les amateurs de série se multiplient « .

La petite fille et la cigarette, Benoît Duteurtre. Histoire tout à fait politiquement incorrecte : ça fait du bien de lire parfois des choses qui vous grattent…
 » Chacun des deux textes paraissait indiscutable…sauf qu’ils conduisaient à des conclusions contraires. « 

La délicatesse de David Foenkinos. Jolie histoire avec quelques indications de parcours sur les personnages ou les thématiques qu’ils rencontrent. Trop de délicatesse, pas assez d’amour…?  
 » Nathalie était plutôt discrète (une sorte de féminité suisse) « .

Indignez vous ! Stéphane Hessel. Qui n’a pas entendu parler de cet opuscule me jette le premier pavé ! Mais il le vaut bien : Stéphane Hessel retrace son parcours à la lumière de ce que doit être l’engagement et le sens civique.
 » 93 ans. « 

Et je relirai celui-ci :

Voyage vers le soleil noir avec Olivier Sauzereau. Astrophotographe, historien des sciences, un peu poète, un peu comédien en redingote et auteur aussi pour nous raconter avec bonheur sa passion des éclipses solaires qui l’a poussé à se rendre en Russie avec Jules Verne dans ses bagages.
 Je suis admirative et attirée par les personnes qui saisissent une passion à bras le corps et en font un sujet d’érudition, mais dans la plus grande simplicité et avec l’envie de partager, surtout. 
 » Le 1er août 2008, à 10 heures 43 minutes 59,6 secondes, temps universel, une éclipse totale de Soleil doit être visible depuis Novossibirsk, en Sibérie « . 

  

 Creative Commons License

Publicités