La vie et rien d'autre

Tome 3

Un petit caillou

18 Commentaires

Plus on acquiert de l’expérience professionnelle, plus on est confronté à sa propre impuissance face à certaines situations. Il y a plein de choses qu’on ne peut pas changer et j’entends de plus en plus autour de moi, des propos emplis de désillusions tels que  » ça ne sert à rien « ,  » ce n’est pas nous qui décidons… « , etc.

Et moi je suis encore une grande gamine, qui n’a pas encore envie de renoncer à ses illusions, ce qui ne m’empêche pas d’être très lucide. Mais tout simplement, je n’aime pas baisser les bras, et surtout je déteste qu’on m’impose des choses et qu’on me donne des ordres. En bref, je n’aime pas obéir. Si bien que même pour des demandes anodines, j’aime qu’on m’explique et qu’on y mette les formes !

Je crois que quand on a décidé d’abandonner, qu’on laisse le soin à d’autres de se battre pour nous, c’est un peu le début de la fin ! Il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes causes à défendre pour apporter sa pierre à un édifice. Je crois même qu’il est plus facile de se donner de modestes buts plutôt que d’ambitieux desseins !                                                                                                                                         

Un exemple me vient à l’esprit tandis que je vous écris. Est-il bien raisonnable, par exemple, d’attendre des actions d’envergure de la part des politiciens en matière de lutte contre la pollution ? Moi, je n’y crois plus. Je pense que c’est à nous de : faire notre propre compost, trier nos déchets, utiliser le plus possible les transports en commun et son vélo, manger locavore et bio, se tenir au courant de ce qui va à l’encontre de l’environnement, réparer ou donner avant d’acheter et jeter, apprendre à vos enfants à éteindre les lumières et autres témoins lumineux…

4718553_blog

Une goutte dans la mer, certes, mais on dit que les petites rivières font les grands fleuves… Trop de cynisme pourrait nous faire croire que nous sommes privés de notre pouvoir d’action. Et trop d’âge pourrait nous faire oublier que nous travaillons aussi pour le futur…

Et plutôt que sur sa capacité à agir, il faut se concentrer sur nos moyens de réussir !

 

   Creative Commons License   

18 réflexions sur “Un petit caillou

  1. ça doit être le coté gamine mais encore une fois l’écho résonne…
    Sans aborder les grandes causes, le libre arbitre débute dans la gestion du quotidien… mais souvent la désobéissance demande du courage, de faire front, d’assumer la différence, le rejet, la dissonance, de refuser l’uniformité, le moule… de se prendre en charge et se responsabiliser, de refuser de faire porter le chapeau aux autres… de s’autoriser à décider, au moins pour soi, les siens et l’environnement proche. sinon le poisson n’a pas d’arêtes. c’est bien connu.

  2. Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde – Gandhi
    J’adore cette phrase et depuis quelques années maintenant, je travaille à l’appliquer dans mon quotidien. Et si tu ne connais pas le film UN MONDE MEILLEUR, je te le recommande. Le dessin qui illustre ton article pourrait presque résumer ce film ((-;

  3. Tout à fait d’accord avec toi… Ne pas baisser les bras… Et ces tout petits riens sont importants !

  4. Chacun apporte sa pierre à l’édifice … Les inititaives individuelles, quand elles vont dans le bon sens, sont toujours bonnes. Ma crainte serait que les pouvoirs publics se désintéressent totalement des sujets que tu abordes en voyant que nous nous en sortons, chacun de notre côté. C’est quand même le boulot des politiciens de mettre en oeuvre cela !
    Pousser son caillou, OK … mais que chacun fasse son boulot !

  5. Grâce à cette goutte d’eau dans la mer, de plus en plus de personnes ont changé leur comportement. je le vois tous les jours autour de moi. Soyons optimistes et passons à la vitesse supérieure

  6. Halte au jeu de la patate chaude que chacun se repasse. Réagissons chacun à notre échelle et tant pis pour les passifs !

  7. l’écologie est un acte de citoyen responsable. chacun doit faire ses actes lui-même
    Y a bien longtemps que je ne crois plus en nos « grands politiciens » pour montrer l’exemple !!
    tu as raison, agissons !
    kissous
    Am’

  8. A une époque j’aurais un peu haussé les épaules à vous lire, mais à présent, je suis convaincue que c’est la démarche à suivre , et vraiment, je m’y emploie tous les jours : petite goutte parmi d’autres.

  9. Tu as raison, il est bon de le rappeler !

  10. Edifiant le billet de parcipala sur le Bisphenol A!
    passes une belle journée ensoleillée! Comme ça fait du bien!

  11. Tout a fait d’accord!
    Cela fait partie d’une reflexion sur l’Homme et sa responsabilite en tant que citoyen et ca… on l’a un peu oublie. On est devenu passif…
    « Notre destinée sera ce que nous l’aurons faite. Il ne faut pas attendre que les autres nous la construisent. »
    Reine Malouin
    Bisous

  12. Quelle sagesse…. Tu as bien raison.( Je baisse si souvent les bras…..)

  13. Tiens le prochain bouquin de mon beauf sera dans la déclinaison du locavore !

  14. On signe ou? Je sus tout à fait d’accord avec toi, je déteste baisser les bras… et j’aime agir, ne serait-ce qu’en centimètres ou en millimètres, mais agir quand même. NEn qq années, nous avons énormément progressé dans le recyclage et n’avons presque plus de poubelles « normales » à peine un tout petit sac par mois… Il y a encore plusieurs choses que nous pouvons changer, notamment ne plus acheter ce qui est trop emballé. Et depuis hier, je me pose la question de tout ce papier de caisse enregistreuse qui est fait avec du Bisphenol A et qui passe par la peau… et qui donc va au recyclage, mais le bisphenol A contamine tout cela… Je réfléchis a ce que je peux faire pour éviter de prendre ce papier…

  15. Je suis d’accord avec toi mais ça me désespère quand même que, plus haut, ils ne fassent rien!

  16. Un super billet rempli d’espoir, qui donne envie d’y mettre du sien! j’aime ta désobéissance