La vie et rien d'autre

Tome 2


3 Commentaires

Mercredi c’est permis !

Un rare Mercredi à la maison où je déjeune avec les garçons. Et aucune envie de cuisiner, je garde généralement mes expériences culinaires pour le week-end quand nous sommes au complet.

Alors, au menu sans honte et même avec jubilation, le repas de la-mère-qui-n’a-pas-envie-de-cuisiner : steaks hâchés (Merci mon boucher), coquillettes (Merci Lustucru), éclairs au chocolat (Merci mon patissier). C’est simple et c’est… bon !

3344284_blog

Dans leur collège, tous les deux ont assisté au témoignage d’un grand reporter revenu de Haïti. J‘ai promis au grand de lui montrer un film sur ce métier : nous allons regarder Harrison’s Flowers. Il est dur, mais il montre bien ce métier.

Et puis pendant que le grand s’adonnera à quelques aventures dofusiennes…, je vais avancer dans mon point de croix. Le lin est beaucoup plus agréable à broder à la lumière du jour.

Et puis l’après-midi va passer comme cela, comme je les aime, à faire des petites choses qui demandent peu d’énergie et beaucoup de douceur et qui me permettent de renouer avec moi-même…

Nous allons nous mettre tous les trois autour de la table et discuter de leur matinée. J’adore qu’ils me racontent leurs petites histoires de collègiens et les entendre s’exprimer par eux-mêmes, ce qu’ils font de manière de plus en plus personnelle en grandissant. Et j’aime qu’ils ne soient pas d’accord avec moi, parce que je me dis que je suis suffisamment autoritaire pour que tout le monde y mette du sien à la maison mais pas assez pour brimer leur liberté d’expression… Pas toujours facile de bien doser entre autoritarisme et laxisme !

Creative Commons License

Publicités