La vie et rien d'autre

Tome 3

Chandeleur : 2 février

1 commentaire

C’est la Chandeleur : faites sauter les galettes et les crêpes !

dusanzidar090800058

Une occasion de se régaler en commémorant, si on est croyant ou juste par goût de la culture générale, la Présentation de l’enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification de la sainte Vierge.Et en cadeau, une chanson franco-américaine que nous aimons beaucoup de Gérard Delahaye…

On lit que le pape Gélase Ier faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome et que les crêpes, par leur forme ronde et leur couleur jaune, rappellent le disque solaire, c’est-à-dire le retour du printemps… Cela me paraît un peu prématuré, mais le 21 mars n’est plus si loin, c’est vrai ! Et il se trouve que justement, aujourd’hui, le temps correspond tout à fait au dicton météorologique qui dit que  :  » Si la Chandeleur dégoute, l’hiver est passé sans doute. « 

A la maison, c’est mon mari qui fait les pâtes, les galettes, les crêpes tout cela agrémentées de garnitures-maison et accompagnées d’un bon cidre et d’un jus de pommes pour les garçons.

Une partie de crêpes ne débute pas sans quelques crêpes râtées, c’est-à-dire épaisses et pas cuites mais dont nous ne faisons qu’une bouchée quand même ! Mon mari râle les premières crêpes : il remet en cause la quantité de bière, de farine, de lait qu’il a mis ou éventuellement la forme de la poêle… Mais une fois que la poêle a atteint la bonne température, le bon degré de graissage ou mon mari le bon coup de main, une cadence d’enfer se met en place ! Le problème, c’est que les garçons les avalent plus vite que mon mari ne les fait ! 

Que du bonheur, tout comme ce merveilleux souvenir new-yorkais !

PICT0427

Creative Commons License

Une réflexion sur “Chandeleur : 2 février

  1. A la maison, je confectionne la pâte et mon mari fait cuire les crêpes en les lançant pour qu’elles se retournent. Si, bien sûr, l’une d’elle s’échappe et tombe, c’est le fou-rire général.
    Ce que je préfère comme garniture, c’est le caramel au beurre salé que nous ramenons de Bretagne.